L'environnement

Faire plus de place pour la nature

APRR a également profité des travaux d’élargissement de l’autoroute pour mettre en place de nouveaux aménagements en faveur de l’environnement. Bassins anti-pollution, plantations d’arbres et intégration paysagère figurent au programme.

Traitement des eaux pluviales

Pas moins de neuf bassins répartis sur les quinze kilomètres de chantier seront installés pour filtrer les eaux d’écoulement. Étanches et équipés de déshuileurs, ils permettront de réduire la vitesse d’écoulement de l’eau tout en retenant les polluants. En cas d’accident, les polluants renversés sur la chaussée (huile, carburant, déchets…) seront bloqués à l’intérieur de ces bassins. Leur entretien, tout comme la récupération des boues polluées, seront effectués par APRR avant un traitement des déchets auprès de filières spécialisées.

Intégration à l'environnement

Les bassins anti-pollution bénéficieront d’aménagements paysagers spécifiques afin qu’ils se fondent de façon harmonieuse dans leur environnement. Il en va de même pour l’intégration des 2000 m3 de talus mis en place pour stabiliser la nouvelle voie d’autoroute. Les espaces boisés feront quant à eux l’objet d’une convention entre APRR et l’Office National des Forêts. Il s’agira de replanter de nouveaux espaces tout en requalifiant les existants au moyen d’essences locales (hêtre, chêne, orme…).


  • L'environnement

    Tout faire pour que la nature reprenne ses droits

    Dans un précédent article, nous vous parlions des diverses procédures et obligations environnementales liées au projet de l’élargissement de [...]

    En savoir plus
  • L'environnement

    Espaces aménagés pour espèces protégées

    Qui dit élargissement de la chaussée dit augmentation des emprises autoroutières. Il était donc impératif pour APRR de mettre en œuvre les mesures [...]

    En savoir plus